Les matériaux utilisés par les menuisiers

Les travaux de menuiserie nécessitent des outils spécifiques et adéquats afin d’avoir de bons résultats. En effet, il existe plusieurs matériels adaptés à chaque besoin et à chaque travail. Non seulement ces outils vont faciliter les tâches, mais ils vont également donner de meilleurs rendus.

Les outils

Qui dit menuiserie, dit traçage avant tout. En effet, c’est une étape incontournable avant tous travaux de menuiserie. On aura donc besoin des outils de mesurage notamment les mètres, l’équerre, le compas, le trusquin, etc. Il est également judicieux d’utiliser un niveau afin d’avoir une ligne bien horizontale. De plus, pour mesurer le diamètre ou l’épaisseur d’une pièce, un pied à coulisse s’avère utile.

En outre, il y a sans aucun doute du sciage, c’est pour cette raison qu’il est également indispensable d’avoir une scie. Il existe une multitude de choix en ce qui concerne son type notamment la scie circulaire, la scie sauteuse pour une petite épaisseur. Il en existe d’autres en fonction de la surface et de l’épaisseur à découper.

Par ailleurs, on pourra également avoir besoin de matériels pour frapper comme un marteau pour fixer un clou, à titre d’exemple. Il y a également le maillet qui sert plutôt dans les assemblages et les montages. Similairement, la massette a le même fonctionnement, mais peut aussi être utilisée avec les clous.

Cela va s’en dire que la liste n’est pas exhaustive, car tout dépend vraiment des travaux à effectuer ainsi que leur envergure. On pourra, à titre d’exemple, devoir utiliser une râpe si l’on travail particulièrement avec du bois. Toujours avec le bois, le rabot peut aussi être indispensable. Sans oublier la tenaille dans le cas où les clous à arracher sont solidement fixés.

Les différents matériaux

On distingue trois grandes catégories de matériaux à utiliser dans la menuiserie. Notamment le bois, très connu depuis longtemps et qui reste un grand classique. D’autant que le bois est un bon isolant thermique et sa manipulation nécessite très peu d’énergies. C’est un matériel recyclable et écologique. Cependant, il faut être régulier et rigoureux dans l’entretien, car le bois résiste moyennement aux intempéries.

On a aussi l’aluminium qui offre une plus importante durabilité. En plus, on a aussi un plus grand choix en termes de style et de gammes. Néanmoins, les menuiseries en aluminium affichent un coût plus élevé. En plus, sa capacité thermique est assez réduite et par conséquent, on constate une hausse dans la consommation énergétique.

Quant au PVC, c’est un matériel qui connaît de plus en plus de succès grâce à son rapport qualité/prix. De plus, c’est un matériau solide et durable. En ce qui concerne l’isolation thermique, le PVC n’a rien à envier au bois, car il est tout aussi performant. Néanmoins, au niveau écologique, il laisse à désirer. En effet, le PVC est très peu recyclable et dégage des dioxines très toxiques en cas de combustion, dont l’incendie.

Cependant, on peut bien mixer les matériaux comme le bois et l’aluminium. Cela permet de profiter de leurs avantages respectifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *